Meeting débat à Paris: La Diaspora Togolaise dénonce ‘la victoire’ de Faure Gnassingbé


Plus de deux mois après le scrutin du 04 mars dernier, des

Table d'honneur

togolais refusent toujours d’avaler le verdict de la Cour Constitutionnelle donnant Faure Gnassingbé, vainqueur. Le Samedi 22 mai dernier, la diaspora togolaise à Paris, est montée au créneau, à travers un meeting-débat. Il a été animé par des ténors du FRAC avec le soutien « Comité de soutien Jean-Pierre Fabre – FRAC » pour dénoncer la réélection du candidat du RPT.

Ils étaient près de 400 togolais à se mobiliser, samedi dernier, à l’hôtel

vue partielle des participants

Concorde Lafayette, à Paris pour une conférence sur la situation politique qui prévaut au Togo. Elle a été animée par Kofi Yamgnane, Porte-parole du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC), Maître Isabelle Améganvi, Vice-président de l’Union des Forces de Changement (UFC), Maître François Boko, Responsable du FRAC en Europe, Eric Dupuy, Responsable de la Communication à l’UFC, sous la présidence d’Eric Amouzougah, Président du Comité de soutien Jean-Pierre Fabre-FRAC.

En direct de Lomé, Jean-Pierre Fabre a exhorté la diaspora à plus de mobilisation pour a-t-il dit, poursuivre la lutte en vue de la restitution de la victoire. « Nous sommes déterminés », a-t-il martelé lors de son intervention. Selon les organisateurs, cette conférence a pour objectif de « soutenir la lutte du peuple togolais à la suite de l’élection présidentielle ».

Eric Amouzougah a réitéré l’engagement de la diaspora aux côtés de Jean-Pierre Fabre et a rappelé l’investissement de la diaspora togolaise à travers des actions multiformes d’appui en direction des forces démocratiques. Pour les responsables du Front, ce soutien doit se poursuivre pour « permettre au FRAC de continuer son travail de mobilisation et de revendication».

Kofi Yamgnane lui, a présenté le tableau des différentes péripéties qui ont jalonné l’histoire récente du FRAC, depuis sa création jusqu’à ce jour. A en croire le porte-parole du Front, la stratégie actuelle se dessine en trois axes « la contestation légale, l’offensive diplomatique et le soutien populaire, l’objectif étant la récupération de la victoire de Jean-Pierre Fabre».

En ce qui concerne la formation du gouvernement, Isabelle Manavi Améganvi 3ème Vice-présidente de l’UFC a expliqué la position du FRAC. Pour elle, la stratégie du RPT n’est pas une nouveauté au Togo et de préciser « la position du FRAC est une fin de non recevoir». Pour François Boko, Responsable du FRAC pour l’Europe, la recomposition du paysage politique a commencé. « Il n’y a pas d’autres alternatives que d’étendre et d’amplifier sur le terrain la contestation afin de récupérer la victoire de Jean-Pierre Fabre, l’émergence du FRAC sur la scène politique togolaise constitue la nouveauté majeure et incontournable pour l’avenir du Togo », a-t-il dit.

Eric Dupuy de son côté, a sollicité le soutien financier de la diaspora togolaise pour l’acquisition de matériels informatiques, de sonorisation, ainsi que la mise sur pied d’une presse et d’une radio du FRAC.

Avant de terminer la conférence, Camille Lawson, président de Synergie-Togo a rappelé les actions de sensibilisation que cette association de la société civile a mené sur le terrain en 2009. Mais, il dit regretter d’avoir noté que : « malgré l’engagement formel pris par les principaux responsables politiques, Synergie-Togo a relevé, avec des preuves incontestables, que les élections se sont déroulées dans un cadre vicié tout au long du processus »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :