Bavure policière : Quand les policiers tuent des zémidjans


Il devient de plus en plus récurrent de remarquer des policiers à l’origine des accidents de circulation. Le tout récent en date est celui du samedi 08 mai dernier au quartier Nyékonakpoè, entraînant deux pertes en vie humaine.

le corps sans vie du conducteur à terre

La scène s’est déroulée tôt dans la matinée du 08 mai. En effet, selon quelques badauds rencontrés sur les lieux, deux policiers ont poursuivi, ‘tombeau ouvert’, un conducteur de taxi-moto. Pour beaucoup d’entre eux, la raison est que ce dernier avait encore l’ancienne plaque d’immatriculation. Ne voulant pas s’arrêter alors qu’il était interpellé, ces policiers lui ont donné un coup de pieds lorsqu’ils étaient arrivés en face du restaurant ‘Triskell’. La résultante sera très amère. Le conducteur du zèm a percuté un panneau publicitaire sur le trottoir, sur le flanc droit. Il est décédé sur le coup, avec tout le visage amoché. La dame

Le corps inerte à terre

au siège arrière aurait rendu l’âme au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Tokoin. Ces deux policiers auraient aussitôt pris la fuite, selon certains jeunes rencontrés sur les lieux. La scène aura indigné les riverains à telle enseigne que quand des forces de l’ordre se présenteront sur les lieux pour évacuer le corps sans vie, ils ont riposté. Ils ont posé comme préalable, la présence de médias privés. Ils ne vont pas

Intervention des forces de l'ordre avec des grenades lacrymogènes

obtempérer malgré la présence d’une équipe de la TVT. Cette riposte aurait amené des gendarmes à user de grenades lacrymogènes. La moto endommagée a été emmenée de même que deux bicyclettes et une dizaine motos. Les jeunes du quartier ont répliqué par des jets de pierre.

La situation n’a pas laissé indifférents d’autres conducteurs de taxi-motos qui disent être, depuis quelques mois déjà, sujets de raquettes de la part de ces policiers à la tombée de la nuit et même en plein jour. « Ils trouvent toujours des arguments pour nous retirer quelques sous » confie l’un d’entre eux, visiblement remonté.

Publicités

Une Réponse

  1. putinnn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :