La Diaspora togolaise manifeste au Canada et interpelle la France


Ils étaient une centaine de togolais représentés dans la diaspora à Ottawa à manifester samedi 1er mai. La mobilisation a débuté devant l’édifice de la Cour Suprême dans l’après midi pour s’achever sur la colline du Parlement du Canada. Cette communauté a appelé la France et les autorités européennes à ne plus commettre les mêmes erreurs qu’au Rwanda.

La communauté togolaise au canada manifeste sa solidarité aux togolais qui dénoncent les résultats du scrutin du 04 mars dernier. Elle a manifesté à travers les grandes artères de la ville d’Ottawa pour disent-ils, dénoncer le régime des hold-up électoraux au Togo devant l’opinion canadienne, puis apporter l’indéfectible soutien au FRAC et au peuple aujourd’hui à pied d’œuvre pour réclamer sa victoire confisquée par les tenants du pouvoir. C’était au rythme de Djembé, de gong et des chants patriotiques que s’est déroulée la marche malgré les conditions météorologiques défavorables.

A travers cette mobilisation, les manifestants disent dénoncer « le hold-up électoral opéré par le système frauduleux mis en place depuis 43 ans par la famille Gnassingbé Eyadema (père et fils) ; les fraudes électorales, la corruption, l’impunité et le règne de l’arbitraire depuis 43 ans ;  la violence et les traitements dégradants des forces de l’ordre contre la population civile et pacifique ». Ils ont par ailleurs manifesté leur soutien au peuple togolais et au FRAC.

Ils ont, en revanche, demandé le soutien des autorités du Canada au peuple togolais dans sa marche vers la reconquête de sa liberté, que la France et les autorités européennes ne commettent plus les mêmes erreurs qu’au Rwanda,   que la France et la Commission de l’Union européenne cessent de vouloir imposer aux togolais un régime d’une autre époque et aussi la suspension des relations diplomatiques entre le Togo et le Canada jusqu’à l’instauration d’un régime de droit.

Ils disent être convaincus que «2010 est l’année de l’alternance politique au Togo ». Leur déclaration a été déposée auprès de plusieurs instances notamment le Parlement Canadien, la Gouverneure Générale du Canada, le Cabinet du Premier Ministre du Canada, le Bureau du Ministre des Affaires étrangères du Canada et le Comité parlementaire Canada-Afrique.  La Représentation de la Commission de l‘Union européenne au Canada et l’Ambassade de France au Canada ont aussi reçu copies.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :