Célébration du Jubilé d’Or au Togo: l’UFC rend hommage à Sylvanus Olympio


Les responsables, militants et sympathisants de l’Union des Forces de Changement ont rendu un vibrant hommage au Père de l’Indépendance, Sylvanus Olympio mardi 26 avril dernier. C’était en la résidence de l’illustre disparu en présence de son fils,

Gilchrist Olympio en boubou jaune, entouré des membres du Bureau politique de l'UFC

Président National de l’UFC, Gilchrist Olympio.

A tout Seigneur, tout honneur, dit-on souvent. Ceux de l’Union des Forces de Changement n’ont pas dérogé à la règle. Dans un climat de recueillement et de prières, ils ont rendu hommage au premier Président démocratiquement élu du pays, Sylvanus Kwame Epiphanio Olympio.

« C’est dans cette maison qu’a été planté l’arbre de l’Ablodé et c’est dans cette maison qu’est tombé l’arbre mais nous devons savoir que l’Ablodé est comme du paillasson, malgré des tentatives pour l’étouffer il finit par se relever dès qu’il trouve un minimum d’opportunité », c’est en substance la déclaration de Gilchrist Olympio à ses militants qui ont fait massivement le déplacement de la résidence privée du premier chef de l’Etat togolais. Pour lui, ce rassemblement le réconforte beaucoup et a demandé à ses militants d’avoir aussi des pensées pieuses à l’égard d’autres forces qui ont combattu au côté de Sylvanus Olympio. Il a cité Pa Augustino de Souza, Thomson, Franklin dit Piam-Piam, Hospice Coco et bien d’autres encore qui ont vaillamment combattu pour ôter le Togo de l’emprise des colons et lui permettre de se tailler une place dans le concert des nations. « Demandons leur de ne pas nous oublier dans notre lutte où qu’ils se trouvent » a-t-il dit, pour ajouter « nous allons continuer leur combat pour que nos enfants soient aussi fiers de nous ».

Il était entouré des membres du bureau national du parti en l’occurrence, le candidat à la présidentielle du 04 mars Jean-Pierre Fabre, le 1er vice-président Patrick Lawson, et du 2ème vice-président ainsi que de Me Djovi Gally et de Elliot Ohin. « Notre combat s’est de restaurer l’Afrique, le Togo, dans la dignité de ses fils » a indiqué Jean-Pierre Fabre qui ironise « quand on arrive à l’âge de 50 ans et qu’on fait une introspection, et qu’on constate qu’on n’a rien fait de sa vie, on ne saute pas des bouteilles de champagne ».

La cérémonie de recueillement à la chandelle était essentiellement axée sur des lectures bibliques extraites du Livre des Romains8:31-39, de la lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens  au chapitre 13, du verset 50 à 58 et l’Acte des Apôtres. La séance s’est déroulée dans une ambiance de recueillement et de louange avec les leaders du parti qui n’ont pas résisté à esquisser des pas de danse.

Avant de quitter la veillée, Gilchrist Olympio a rappelé à la foule que « quelque soit la longueur de la nuit, le jour vient » pour rester dans cette vision qu’il a toujours défendu, « les causes justes finissent toujours par triompher, lorsqu’elles sont rigoureusement défendues ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :