Face à face gendarmes-étudiants à l’UL


Les étudiants de l’Université de Lomé sont toujours mécontents de leurs conditions de vie et d’études. Ils ont observé vendredi dernier,

cordon de gendarmes à l'entrée de l'Université de Lomé

un mouvement de protestation sur le site. Outre les traditionnelles dénonciations notamment le manque d’amphithéâtres, de professeurs, et bien d’autres encore, les étudiants réclament l’ajout de deux tranches d’aide.

Il sonnait 16 heures quand des étudiants, en nombre important ont commencé par observer à l’université de Lomé, un mouvement de sit-in à l’entrée principale de l’université de Lomé. Quelques minutes seulement après, l’entrée a été bouclée par un cordon de gendarmes armés de matraques et de boucliers.

Il n’y avait que quelques 10 mètres qui les séparaient des étudiants, visiblement, déterminés à corser leurs actions pour avoir gain de cause. Le nombre que de diminuer, ne cessait d’augmenter. Les raisons de cette mobilisation étaient bien partagées par les futurs leaders du pays.

Depuis l’introduction du système anglo-saxon Licence-Master-Doctorat (LMD) au cours de l’année académique 2008-2009, les étudiants n’ont toujours pas cessé de dénoncer des conditions de travail exécrables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :