Agbéyomé Kodjo : « Plus rien ne pourra empêcher les forces démocratiques de manifester »


Dans une déclaration rendue publique, le Collectif pour la Vérité des Urnes (CVU) que préside Agbéyomé Kodjo, s’est étonné d’une mobilisation à l’intérieur du pays le 12 Avril dernier alors que les autorités brandissent chaque fois que

Agbéyomé Kodjo

les manifestations de rue sont interdites les jours ouvrables. Au regard de cela, le CVU veut croire que plus rien ne pourra empêcher les forces démocratiques de manifester.

Le CVU dit noter en début de semaine, une marche de soutien au Président Faure Gnassingbé à Dapaong ceci, contrairement à un arrêté interdisant des manifestations de rue les jours ouvrables. Le motif, précise le CVU, était l’ouverture des festivités du cinquantenaire des indépendances mais les manifestants se sont parés de t-shirts à l’effigie de Faure Gnassingbé.

« Faut-il donc que les partis de l’alternance transforment leur marche de protestation régulièrement depuis un mois à Lomé en une thématique du cinquantenaire des indépendances pour contourner les dispositions dudit arrêté ? » s’est interrogé le Collectif pour la vérité des Urnes.

Pour ce Collectif, « les lois et règlements de la République ne s’appliquent pas avec la même rigueur à tous avec à l’évidence une exception notable pour les manifestations du pouvoir sortant » qui ajoute aussi que « en autorisant la marche de Dapaong, le pouvoir sortant  apporte un élément supplémentaire de sa duplicité dans son approche partiale et inégalitaire du sacrosaint  principe de  l’égalité de tous les citoyens  devant  la loi ».

Agbéyomé kodjo, le coordinateur provisoire du CVU a également fait allusion à la mobilisation du FRAC réprimée par la FOSEP le samedi 03 Avril dernier à Tsévié entraînant des blessés.

Au regard de ce constat, le CVU laisse entendre que « plus rien ne pourra empêcher les forces démocratiques de manifester dès lors qu’elles auront, comme à leur habitude, prévenu les autorités de leur intention, ceci en tout respect des principes constitutionnels et les textes régissant la liberté de manifester ». Pour le CVU « la liberté de manifester est garantie aussi bien par la Constitution togolaise que par les divers textes internationaux portant sur les libertés civiques et les droits de l’homme auxquels le Togo a adhéré. »

Le Collectif a également appelé les Togolais à rester  mobilisés pour défendre, par des moyens pacifiques, la démocratie togolaise qu’il trouve en danger de falsification.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :