La FOSEP disperse une veillée de prières du FRAC


Moins de deux heures après avoir commencé la veillée de prière que les militants, sympathisants du Front Républicain pour

Le candidat Jean-Pierre Fabre (au milieu) bougie à la main

l’Alternance et le Changement  ont été dispersé de façon ‘subite et sauvage’. La conséquence est  incontournable, la foule dispersée avec des adultes s’est marchée dessus entraînant une  trentaine de blessé, affirme un haut responsable de l’UFC.
« Veillée de prières et de chants pour enterrer le régime RPT » en tout cas c’est en ces termes que Jean-Pierre Fabre, le candidat de l’UFC avait annoncé la veillée à la bougie. C’était au cours du meeting du samedi 20 Mars dernier, à la suite d’une grande marche à Lomé.
Le mot d’ordre a visiblement été respecté. La population s’est déplacée en nombre important. L’entrée du siège de l’UFC n’a pas pu tenir la foule qui a versé une partie sur le trottoir. Alors que la masse était en train d’implorer Dieu « pour le pardon et les aider à trouver satisfaction à leur lutte » que soudain, un jeune homme s’avance criant avoir arrêté un autre avec une arme à la main et du coup, la panique s’est emparée de la foule, panique transformée en louange. « On va démasquer nos ennemis » a lancé une jeune dame en t-shirt jaune à l’effigie de l’UFC.
Quelques minutes plus tard, le jeune homme arrêté a été conduit au siège de l’UFC avec son visage amoché.

le révolver saisi

En présence de quelques agents de la FOSEP, il décline son identité et appartenant au Service de Renseignement Intérieur (SRI). Le revolver était du type 245 RP. Les agents de la FOSEP l’ont ensuite emmené avec eux après qu’il ait confié être en route pour son domicile. Des militants ont trouvé assez curieux de retrouver un ‘supposé’ gendarme armé en leur sein alors qu’ils priaient.
Moins de trente minutes après le départ de la FOSEP, les coups des grenades lacrymogènes ont commencé par retentir. Une fumée de gaz n’a pas tardé à envahir la masse en prière. Des jeunes se sont marchés dessus pour se frayer un échappatoire, des adultes se sont eux retrouvés à terre et marché dessus. Patrick Lawson, 1er Vice-président de l’Union des Forces de Changement dresse un bilan de 30 blessés.   Isabelle Améganvi, 3ème vice-présidente de l’UFC est blessée de même que Agbéyomé Kodjo, candidat à al présidentielle et Djovi Gally qui sont eux, blessés au pieds.
La gendarmerie justifiait ses actions par le fait que disent-ils « des jeunes les ont agressé avec

l'écrivain Godwin Tété Adjalogo à terre

Une militante UFC en train d'être ravivée

leur bougie ».

Publicités

Une Réponse

  1. Je n’étais pas à la manif mais mon domicile est à 100m à vol d’oiseau du siège de l’UFC. Nous avons été gazés proprement. Nous avions du mal à respirer, on pleurait. et c’est pareil, à chaque fois que l’UFC fait une manif à son siège, on subit les forces de répression.
    « Il faudra que l’UFC déménage son siège de notre quartier » a déclaré un voisin excédé.
    Fallait-il des gaz contre des honnêtes citoyens, bougie en main ?
    En tout cas, à en croire ceux qui y étaient, la foule était immense.
    De chez moi, j’ai quand même vu la débandade et respiré du lacrymogène

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :