Aksy désormais dans les airs


Asky, l’oiseau africain est dans les airs depuis la semaine dernière. Le 15 Janvier, la compagnie a effectué son premier vol en direction de douze pays de l’Afrique Occidentale et Centrale. En prélude, une cérémonie de lancement a eu lieu sur le tarmac de la base militaire de l’Aéroport internationale de Lomé, en présence du Chef de l’Etat.

Le Boing 737-700 arrivant sur le tarmac

Le rêve de l’Afrique s’est concrétisé, Asky apris son envol. Une cérémonie de lancement a eu lieu jeudi dernier en présence des plus hautes autorités togolaises renforcées par le Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé. La cérémonie a également connu la présence de diverses hautes personnalités au rang desquels, les Ministres des Transports et de l’Aviation Civile assurant la tutelle de l’ASECNA, ainsi que les Directeurs Généraux de l’Aviation Civile de plusieurs pays.

Le Directeur Général de la Compagnie, Busera Awel a eu à présenter de façon technique le nouveau bébé de l’Afrique, construit en 2007 seulement par les Bavarois. « Asky est là pour vous servir avec des avions neufs et un personnel expérimenté » a-t-il relevé.

Le Président Faure Gnassingbé coupant le ruban symbolique

L’honneur était ensuite revenu à Gervais Djondo, Président du Conseil d’ Administration de ASKY de retracer le long parcours qui finalement a permis de voir naître la Compagnie aérienne communautaire. Dans son intervention, il a salué la décision du Chef de l’Etat, en conseil des ministres, « de procéder dans les meilleurs délais aux travaux de modernisation et d’agrandissement des infrastructures des infrastructures de l’aéroport de Lomé pour s’adapter au développement du trafic qui doit être croissant ».

Le Ministre des Transports Komlan Cadje a insisté sur le rôle de support au développement que joue le transport aérien dans le monde, contribuant au désenclavement et au développement économique des pays, à l’instar des autres modes de transport. « Notre région a besoin de compagnies aériennes fortes, ayant la taille d’assurer les liaisons aériennes régulières entre les Etats, capables de résister à la concurrence des compagnies aériennes non africaines, susceptibles de fédérer les énergies pour améliorer la coopération commerciale entre toutes les compagnies aériennes et en maintenant la priorité au professionnalisme dans l’exploitation des droits de trafic et en maintenant un haut niveau de sécurité et de sûreté » a observé le ministre Cadjé.

S’en est donc suivi la cérémonie symbolique de coupure du ruban et la visite de l’avion par le Chef de l’Etat.

Asky a pris son envol et veut avoir seulement comme limite, le ciel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :