Godwin Tété: « Eyédama a déclaré au monde entier que c’est lui l’assassin »


Le 13 Janvier a très souvent été une date avec plusieurs sens et plusieurs célébrations mais, des célébrations aux antipodes. Quand certains se recueillent, d’autres jubilent. Que s’est-il réellement passé le 13 Janvier 1963, Crocodile s’est entretenu avec un témoin de l’histoire Godwin Tetteh Adjalogo. Il est historien et écrivain.

Vous êtes un témoin de l’histoire du 13 janvier 1963, que retenir de cette date ?

Historien, écrivain togolais Godwin Tété

Tout d’abord permettez que je fasse cette précision concernant la veille de l’assassinat. Le soir du 12 Janvier, j’ai passé une grande partie chez mon cousin Quacoe, l’opticien. Quand on se séparait, on a décidé d’aller saluer quelques parents non loin de la grande poste. Arrivé au niveau du Centre Culturel Français, nous avons remarqué un grand remue-ménage. C’était ce jour là même qu’on a inauguré le Centre. Sylvanus Olympio n’y était pas et travaillait plutôt sur un projet  de charte pour la future Organisation de l’Unité Africaine (OUA). Il s’est fait représenter ce jour-là par le docteur Rodolph Trénou, Secrétaire d’Etat à l’information. C’est pendant qu’il travaillait sur ce document que les militaires sont allés chez lui et de fil en aiguille, cela s’est terminé pas l’assassinat.

Comment le film de l’assassinat s’est –il déroulé ?

Après l’attaque de la maison du Président, Sylvanus Olympio avait réussi à se cacher dans une voiture dans le parking de l’Ambassade des Etats-Unis qui était juste séparée de sa maison par un mur. Les militaires l’ont cherché sans le trouver. L’Ambassadeur des Etats-Unis Leon Poullada a été alerté et s’est pointé dans la cour avec une torche. Le Président l’aurait aperçu et lui a fait signe. Finalement il aurait dit à Sylvanus Olympio, « restez ici, je n’ai pas les clés de mon bureau, je vais les chercher et vous y installer ». Une fois parti, il a téléphoné à l’Ambassadeur de France Henri Mazoyer or, les relations n’étaient pas très chaleureuses entre Sylvanus Olympio et les autorités françaises. Ce dernier appelle Georges Maitrier qui était le conseiller militaire de Sylvanus alors que c’est lui qui a dirigé la répression qui a liquidé le maquis de l’Union des Populations du Cameroun (UPC). Sylvanus ne le saura que tardivement, il voulait pourtant le remplacer par un gendarme togolais Michel Bawara originaire de Siou. Il ne faudrait pas non plus oublier qu’en plus du conflit entre la France et Sylvanus Olympio, il ya avait un autre conflit entre le Président et Maitrier pour des raisons  personnelles. Donc, c’est Georges Maitrier qui informe les militaires de la cachette de Sylvanus. Les militaires sont ensuite retournés à leur besogne et ont fait sortir Sylvanus Olympio de sa cachette. Il devrait être emmené au camp militaire mais reconnaissant que hors de l’ambassade des Etats-Unis il ne bénéficierait plus de la couverture d’extra territorialité de l’ambassade.il a montré une grande résistance. Eyadema dans sa fameuse déclaration faite à plusieurs journaux dont ‘Paris Match’, ‘Marchés Tropicaux et d’autres journaux internationaux a dit « C’est un homme important, la foule allait certainement s’attrouper puisque le jour avançait et qu’il ne voulait pas avancer, moi je l’ai descendit »

C’était dans le jargon militaire…

Oui ! Avec son accent que l’on connaît. Eyédama a déclaré au monde entier que c’est lui l’assassin. Une des balles a traversé la poitrine du Président, deux autres ont broyé son bas ventre et en plus, l’assassin trouve le moyen de couper les veines du poignet pour s’assurer que l’homme était vraiment exterminé. Plus tard dans des textes publiés par François Xavier Verschave ont dit qu’on lui aurait même tailladé une cuisse pour que l’organisme de Sylvanus soit vidé de sang. Voilà ce que moi je sais de cette journée fatidique, funeste, dramatique du 13 Janvier 1963.

Vous mêmes vous avez consacrez beaucoup d’œuvres à cet illustre disparu, vous confirmez aussi que c’est le Sergent Eyadema qui a tué le Président Olympio ?

.Ce que moi je peux te confirmer c’est ce qu’il a déclaré. Seulement ce que je peux ajouter c’est que quelques années plus tard, lorsqu’il s’était brouillé avec son co-comploteur Robert Adewi, ce dernier a déclaré qu’en réalité ce n’est pas Eyadéma qui a tiré sur la gâchette. Il a laissé entendre que c’est un blanc, Maitrier et qui lui aurait donné 300 000 francs Cfa à l’époque.

300.000 francs à l’époque c’était pour lui du trésor…

Ah ! Surtout qu’on est fauché et qu’on avait de la peine à se procurer son pain quotidien. Donc, cette information a jeté un trouble dans la connaissance qu’on avait de cette histoire. Au départ il y avait des togolais parmi les plus importants comme Akuété Paulin et Hospice Coco qui n’ont jamais cru que c’était une main noire qui a perpétré l’assassinat. En plus, cette déclaration Eyadéma ne l’a jamais démenti. Pendant la Conférence Nationale Souveraine il avait fait une déclaration sibylline qui a échappé peut-être à beaucoup de togolais. Il avait dit qu’il n’était qu’un sou fifre. On dit aussi que dans l’entourage du lieu, il y a une dame française qui habitait une maison à étage à côté qui aurait vu comment toute la scène s’est déroulée. Maintenant il y a trois écoles. Il y a une qui dit puisque Eyadema a déclaré que c’est lui qui a tué, on ne peut pas chercher de midi à quatorze heures. L’autre école dit que les assassinats politiques sont toujours entourés d’une opacité qui ne sera levé qu’avec le temps. La dernière demande à qui profite le crime ? Bien sûr à Eyadéma et à la françafrique, au sens verschavien du terme.

Entretien réalisé par Sylvio Combey.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :