Des Barreaux à Lomé pour renforcer l’Etat de Droit


Des Barreaux de pays de tradition juridique commune ayant en partage le français sont à Lomé du 10 au 15 Décembre prochain. Une rencontre annuelle qui s’inscrit dans le cadre leur rencontre annuelle qui permettre également de renforcer l’Etat de Droit dans le pays hôte.

Bâtonnier Alexis Aquéréburu

Chaque année, les Barreaux membres de la Conférence Internationale des Barreaux (CIB) se réunissent en une réunion qui leur permet de faire le point sur les activités menées tout au long de l’année écoulée, préparer les activités des prochains 12 mois et étudier des questions particulières intéressant le rôle de l’Avocat et de la Justice dans la société.  C’est donc dans cette optique que le Togo va abriter la 24ème édition après celle qu’elle a déjà accueilli en 1987.

Ils seront près de 400 avocats qui viendront des 5 continents pour tenter de renforcer l’Etat de Droit au Togo et de participer à mettre en œuvre la notion du caractère universel des Droits de l’Homme et en particulier, les Droits de la Défense. « Cette rencontre vise à sensibiliser les avocats sur les thèmes qui ont été retenus et également l’ensemble de la communauté internationale à faire de l’aide juridictionnelle et du droit des enfants, un des axes de développement pour ce 21 siècle » a déclaré Alexis Acquereburu, bâtonnier du conseil de l’ordre des Avocats, au cours d’une conférence de presse animée à Lomé jeudi dernier.

La 24ème Conférence Internationale des Barreaux est placée sous le signe de « la solidarité par le droit » avec des sous thèmes notamment l’aide juridictionnelle et les droits de l’enfant et coïncide avec le 20ème anniversaire de la convention des Droits de l’homme. A en croire Me SANVEE Lionel avocat à la cour, spécialiste en droit pénal, l’aide juridictionnel est un fond que l’Etat met à la disposition des justiciables, un fond qui est géré par un organisme et qui permet de pouvoir assister les justiciables nécessiteux

Est également prévue au cours du séjour des Barreaux, une caravane dans cinq (5) juridictions notamment celle d’Aného, de Tabligbo, de Vogan, de Tsévié et de Lomé afin d’apporter des assistances gratuites aux justiciables indigents.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :