JOURNEE SANS PRESSE A LOME.


Les Journalistes togolais, majoritairement de la presse privée, se sont entendu à observer ce mardi à Lomé, une journée sans presse. Ceci, pour dire non, au nouveau code liberticide de la HAAC, visant à museler la presse. C’est l’une des décisions prises en Assemblée Générale extraordinaire le vendredi 06 Novembre dernier à la maison de la presse. Les travaux ont été coordonnés par la cellule de crise composée de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) , du Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP), de Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO) et de l’Observatoire Togolais des Médias (OTM). En intégralité, la déclaration de la cellule, à la suite d’une autre rencontre tenue ce lundi 9 Novembre.

Communiqué

La cellule de crise pour le retrait du texte de loi organique modifiant la loi organique N°2004-021 du 15 décembre 2004 relative à la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) invite tous les organes de la presse écrite et audiovisuelle basés sur toute l’étendue du territoire nationale à observer demain mardi 10 Novembre 2009, une « Journée Togo sans presse ».

L’observation de la «Journée Togo sans presse », décidée lors de l’Assemblée Générale Extraordinaire de crise tenue vendredi 06 novembre 2009 à la Maison de la Presse vise à exiger le retrait pur et simple du nouveau texte de loi organique voté le 30 octobre 2009 par l’Assemblée Nationale.

Ce texte de loi donne en violation de la Constitution de la République le pouvoir à la HAAC de procéder après une mise en demeure au « retrait définitif de l’autorisation avec saisie des équipements », à la « suspension de parution pour six (6) mois de la publication avec retrait de la carte de presse et d’ « organiser des séances d’Audition des professionnels des médias auteurs de fautes graves ». Ces dispositions violent la Constitution en son article 26, alinéa 3 qui dispose : « La presse ne peut être assujettie à l’autorisation préalable, au cautionnement, à la censure ou à d’autres entraves. L’interdiction de diffusion de toute publication ne peut être prononcée qu’en vertu d’une décision de justice. »

La Cellule de crise remercie tous les journalistes et patrons de presse qui ont massivement répondu à son invitation et les demande de rester mobilisés pour d’autres actions futures. Elle les convie par la même occasion à une importante réunion qui se tiendra à la Maison de la Presse ce mercredi 11 novembre 2009 à 9 Heures précises.

Fait à Lomé, ce 09 Novembre 2009

La cellule de crise

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :