La FTF en route vers le gouffre, les acteurs refusent de manger à la même écuelle.


Anouma+Rock+Ameyi

De gauche à droite, Jacques Anouma l'émissaire de la FIFA au togo, Rock Gnassingbé Président FTF et gabriel Kouma Améyi Vice-Président FTF

A quand la fin de la crise à la FTF ? Cette question, nombreux sont les togolais qui, se la posent au vue des péripéties que la fédération ne cesse de traverser. Organiser quatre élections en quatre ans pour élire un bureau à la tète d’une fédération qui a quatre ans de mandat, peut que se passer au Togo. Et pourtant, ils ne sont toujours pas arrivés à guérir le mal. On prévoit encore un autre congrès en novembre prochain.

28 Septembre, la dernière chance ?

L’émissaire de la FIFA, Jacques Anouma qui avait séjourné le week-end dernier à Lomé, avait rappelé que les grands acteurs du football togolais seront appelés en congrès le 28 Novembre. Mais est-ce un congrès de dernière chance ? Beaucoup se le demandent toujours. Les trois envoyés spéciaux de la FIFA ont eu à insister sur le fait que « les convocations vont partir par le Secrétariat Général qui sera assisté par deux membres du comité du Bureau Exécutif pour préparer ce congrès auquel seront invités tous les clubs statutaires en ce qui concerne aussi les ligues et les associations.» Même si on affirme que avant d’aller des membres de la société civile pourront s’exprimer sur la question sportive, cela ne rassure toujours pas la fin de la crise.

Cette lassitude, des togolais vis-à-vis du football s’était confirmée le 18 Octobre lorsque la coupe du monde avait été présentée au public sportif et amoureux du sport roi, à Coconut Beach. Le Ministre des sports Christophe Tchao avait été bel et bien hué par le public qui, visiblement, n’arrive plus à digérer les querelles internes à la fédération et des défaites lourdes et à répétition de l’équipe nationale. Lorsque le trophée avait été  présenté au chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, la veille, il avait avertit les protagonistes de la crise à taire leur divergence et de se consacrer  pour l’intérêt du sport roi, de peur de prendre prochainement des mesures appropriées en commun accord avec la FIFA. Bien que l’intervention du chef de l’Etat soit diversement appréciée par l’opinion, il est temps que ma pagaille cesse dans ce secteur qui avait servit comme la pierre angulaire pour la réconciliation des fils et filles du pays.

En 2008, le Togo n’a pas pu décrocher son ticket pour la Coupe d’Afrique des Nations mais le Bénin voisin qui n’était pas regardé comme regorgeant de véritables talents a hissé haut son drapeau. Même en Angola le pays de Thomas Boni Yayi sera présent alors que le Togo titube, et se cherche.

Le Virus FTF a atteint l’équipe nationale.

Cette crise, on ne le répétera jamais assez, est en train d’affecter les 11 nationaux. Le conflit d’intérêt et de leadership qui gangrène le sport roi a finit par étendre ses bras sur l’équipe nationale à telle enseigne que au for intérieur de certains d’entre eux, vivent des graines de haine, et de mépris à l’endroit d’autres. Il est inadmissible de prier pour la défaite de l’autre, dans une équipe qui devra se souder et aller à la conquête de la victoire,

Lorsque le Ghana a remporté la coupe du monde des moins de 20 ans, l’Afrique toute entière s’en est félicité, le Togo non plus s’est réjoui. Les Togolais n’ont –ils pas eux aussi les pieds comme les ghanéens pour frapper dans le ballon ? Les Togolais n’ont-ils pas eux, des talents à revendre afin de  faire encore la fierté de son pays, et du continent tout entier ? On aura pas à démontrer par des formules arithmétiques que sur la pelouse, le Ghana progresse tandis que le Togo régresse.

La victoire des ghanéens devrait beaucoup inspirer les dirigeants du football togolais. Du côté du Ghana, il ne faudrait pas croire qu’il y coule du sucre et du miel, que la fédération n’a pas de problème. Non ! Il faudrait bien se détromper. Et pourtant, on ne le sent pas, on ne se contente de cherche des poux dans les cheveux de son coéquipier mais, par contre, on se serre les coudes, tait les divergences et on fait de la mission footballistique, un combat commun. Et le combat ils l’ont gagné, l’Afrique toute entière en est sortie toute fière. Le Ghana, on le cite comme exemple, pas parce que ils sont des dieux mais au moins ils savent taire leur ego quand l’intérêt national est en jeu. Ils s’évertuent à le démonter et l’ont encore prouvé en se démarquant des rangs pour être le premier pays africain à se qualifier pour le mondial. La coupe du monde était au Togo les 17 et 18 Octobre dernier mais le Togo sera absent au grand rendez-vous mondial du football en 2010 en Afrique du Sud, la première en Afrique.

Le Togo écarté par la FIFA ?

A en croire certains observateurs avisés du football roi, le Togo ne fait que payer les frais de ses propres querelles, avec la FIFA qui nous dit-on, en guise de punition, ne veut pas voir le Togo présent ni en Afrique du Sud, ni en Angola.  Si et seulement si cette rumeur venait à être confirmée, cela va sans doute réjouir d’autres qui préfèrent voir l’équipe nationale et tous les dirigeants à la touche ne serait-ce que pour quatre ans, juste le temps de permettre à ces acteurs de cogiter sur le devenir de ce sport roi. On se rappelle encore du fiasco que les ambassadeurs du football ont commis lors de leur première participation au mondial en 2006, à Wangen en Allemagne.

Il est clair, nombreux sont les Togolais qui se voient désabuses avec les crises à répétition à la Fédération Togolaise de Football, mais l’espoir de voir la fédération  retrouver les lueurs d’antan ne sont pas encore perdues. Il est bon ton que ces dirigeants pour une fois, taisent leurs ego, et se sacrofient pour la cause nationale afin que le football togolais retrouver dans le concert des nations, la place qui est la sienne. « Ce n’est pas l’étranger qui viendra régler le problème des Togolais » l’ivoirien Jacques Anouma avait déjà averti.

Sylvio Combey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :