Présidentielle 2010/ Transition politique, la nouvelle trouvaille des partis alimentaires


Le 28 février prochain, les togolais seront une fois encore appelés à accomplir un

De gauche à droite, Gabriel Sassouvi Dosseh Anyron, et Justin Yidi

De gauche à droite, Gabriel Sassouvi Dosseh Anyron, et Justin Yidi

de leurs devoirs civiques, celui d’aller aux urnes et de porter leur choix sur celui qui, selon eux, répond à leurs aspirations pour conduire le pays pendant cinq ans. Seulement, à quelques mois de cette date, les particules du pouvoir en place se bousculent. Si certains appellent à surseoir à ce rendez vous capital, d’autres évoquent une transition. Ce qui en fait est une mission commandée pour sonder l’opinion.

Ne pas reconnaitre aujourd’hui que le parti au pouvoir depuis les années 68, ne s’est pas fait entourer des partis pour le soutenir dans ses magouilles et bassesses seraient vraiment voiler la face à la réalité. Le RPT, en des périodes sensibles s’est toujours servi des sigles et des partis alimentaires pour réussir ses coups bas. C’est d’ailleurs pourquoi, si on ne leur fait pas appel, ces partis se bousculent pour tout simplement se faire remarquer.

LA NDPD, le meneur du jeu.

Les 25 et 26 derniers, la Nouvelle Dynamique Populaire Démocratique était monté au créneau, à  travers un congrès organisé à Lomé, appelant les acteurs politiques à surseoir au scrutin de 2010. Même s’il est mentionné, noir sur blanc, dans la constitution togolaise que le mandat présidentiel est de 5ans, Justin Yidi, le patron de la NDPD estime que les élections n’ont rien apporté au Togo indiquant qu’il faudrait plutôt ouvrir une période transitoire de cinq (05) ans  au minimum pour une gestion dite, consensuelle des affaires publiques par toutes les composantes de la classe politique.
Comme pour se justifier, les premiers responsables de la NDPD soutiennent que de 1990 à 2007, le pays a connu huit (08) élections et douze (12)  accords politiques, sans pour autant permettre de régler durablement le problème togolais, citant comme indicateur, l`insuffisance criarde en eau, en énergie, les infrastructures sanitaires, éducationnelles et routières quasi inexistantes, les jeunes toujours à la recherche d`emploi, le tout corroboré par la misère et la pauvreté qui sévissent toujours dans la majorité des familles.  On se réjouit que Monsieur Yidi reconnaisse que les togolais sont privés de certaines facilités élémentaires, mais reste à savoir si c’est l’annulation du scrutin de 2010 qui va permettre de donner aux pauvres populations, ce qu’elles n’ont pas pu gagner souverainement par la voie des urnes, depuis 90

L’UDS-Togo qui a perdu ses repères
Visiblement, la NDPD a donné le coup d’envoi de cette idée farfelue qui a amusé les togolais ;l’UDS-Togo a suivi l’appel. Depuis quelques mois déjà, les togolais ont commencé par se poser mille et une question sur la fiabilité de ce parti minuscule qui, s’est fait écarter des rangs des grands acteurs politiques par les législatives d’octobre 2007. Antoine Folly a emboîté les pas à son frère cadet en clamant sur les ondes que le Togo a besoin d’une transition politique. L’UDS Togo est visiblement en perte de vitesse après le passage de son leader au Gouvernement. Les Togolais sont intolérants sur cette question. Faire semblant d’être un grand opposant mais rôder dans les couloirs du RPT.
Le NID qui se résume à une personne

S’il y a un parti qui rase aujourd’hui les murs pour pouvoir encore se faire accorder une place à la mangeoire, c’est bien le NID. Le Président du parti, n’arrive toujours pas à digérer son éviction du gouvernement en 2007, après qu’il ait été nommé ministre de la Culture et du tourisme. Depuis lors, il se fait toujours remarquer dans les milieux de présence du Chef de l’Etat, pour quémander ses grâces. Tout observateur avisé pourra le remarquer aux grands rendez-vous culturels et touristiques. Il ne manque plus les fêtes traditionnelles notamment l’Evala, en pays Kabyè. Gabriel Sassouvi Dosseh Anyron va toujours s’illustrer tristement avec ses prises de position qui ne s’accordent pas avec la réalité. Dans les milieux du RPT, on a regretté d’avoir collaborer avec ce monsieur dont le passage au ministère a rimé avec magouille, gabegie et détournement. Et justement, Faure ne pense plus commettre la même erreur d’appeler Gabriel Dosseh Anyron pour quelque portefeuille.

Les compagnons de misère et leur mission

A l’analyse des initiateurs de ce courant de pensée, il est facile de constater que ce sont tout simplement les nostalgiques des délices éphémères qu’ils ont savourées avec le pouvoir. Il est vrai que la bouche qui a tété n’oublie jamais la saveur du lait.
Le Chef de file de ce courant est l leader du CAR Me Yawovi Agboyibo, qui après avoir été chassé du gouvernement a trouvé la fameuse formule de Cogestion qui est plutôt interprété comme un  « Mangeons Club ». Ceci lui pêrmet de retrouver ses vielles amours, la Primature.

Lancée, la formule a été boudée par les populations, le RPT ne s’en est pas occupé.
Mais dans le but de sonder l’opinion et de savoir ce que les gens pensent d’une certaine transition politique, ces illusionnés de leaders politiques chantent à qui veut l’entendre la chanson d’une transition politique qui permettra de réconcilier les togolais et de cogérer le Togo.
Implicitement, les partisans de ce schéma tournent carrément le dos à l’alternance en accordant encore des années sans élections au RPT et en se soumettant en retour  au rôle de second plan. Une aberration qui n’a pu expérimentée nulle part, même si les acteurs de cette formule évoquent l’Afrique du Sud à tort. Un parti politique qui se dit respectable se mesure à une élection présidentielle et si l’on a un poids politique sur la scène, le parti gagnant aura besoin de ses compétences et appeler à la collaboration.
Mais cette façon pour la NDPD , le NID, l’UDS Togo de forcer la main à une transition artificielle ne se passe que dans les petites têtes de leurs leaders respectifs et n’aura droit de cité nulle part. C’est tout simplement des gesticulations de partis alimentaires qui ont besoin tout simplement de survie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :