LE TOGO PRESENT A LA 3E RENCONTRE DE LA ZACOP


Guy Madje Lorenzo

Guy Madje Lorenzo

Accra, la capitale ghanéenne accueille depuis ce lundi 5 octobre, la troisième rencontre de la Zone de l`Alliance et de Coprospérité (Zacop). Le Togo est à sa première participation avec une délégation d`une trentaine de personnes aussi bien de l`administration centrale que de grandes entreprises, conduite par le ministre délégué à la Présidence, charge de l`économie Guy Madjé Lorenzo.

Pendant trois jours, les hommes d`affaire de quatre pays notamment le Bénin, le Ghana, le Nigeria et le Togo, vont plancher sur les voies et moyens pouvant permettre de favoriser des échanges commerciaux. Les échanges commerciaux entre les voisins devraient s`effectuer sans contraintes mais aujourd`hui, on assiste à un autre phénomène. Les tracasseries inhibe ces échanges au point qu`il est devenu beaucoup plus facile de faire des échanges avec l`occident qu`avec les pays frontaliers.

C`est donc dans l`optique de favoriser ces échanges, de faciliter la libre circulation des biens et des personnes que s`est ouverte depuis lundi dernier, cette rencontre sous régionale. C`est l`hôtel Alisa, situé au cœur de la capitale qui accueille les operateurs économiques des quatre pays. « Nous sommes 6 millions pour un marché de 4 millions de consommateurs. La ZACOP nous ouvre un marché de 170 millions de consommateurs » a déclaré le Ministre délégué à la Présidence, charge du commerce, Guy Madjé Lorenzo ; avant d`ajouter que « nous avons actuellement des industries qui contribuent beaucoup au Togo et qui ont leur zones d`exportation ou d`achat d`intrants dans ces pays la donc, l`idée de cette rencontre entre les quatre pays de la ZACOP va tout à fait dans la ligne d`intégration et du commerce transfrontalier ».

Avec cette rencontre, le Togo devra s`assurer d`exporter ses produits aussi bien sur le marché béninois, ghanéen, que nigérian. Seulement, cette ambition ne pourra être atteinte que si consensus est trouvé sur les points de divergence.

« Si on veut vraiment se développer, on devrait aller à un système de libre échange pour la circulation des biens et des personnes» a martelé le Ministre Lorenzo.

A accra, Sylvio Combey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :