Media/ Santé LA SECTION TOGOLAISE DU REMASTP INSTALLÉE


S’il est vrai que les médias peuvent sauver plus de vies que les médecins, les professionnels de la communication devront bien s’y atteler. C’est bien le but poursuivi par le Réseau des Médias Africains en lutte contre le SIDA, la Tuberculose et le Paludisme en installant la section togolaise.

Bamba YOUSSOUF Pdt REMASTP

Bamba YOUSSOUF Pdt REMASTP

La cérémonie officielle s’est déroulée en fin de semaine dernière, dans un grand hôtel de Lomé. Le journaliste Thibault Adjibodin est entré dans ses fonctions de coordonnateur de la section togolaise avec la bénédiction du Président du Comité Exécutif, BAMBA YOUSSOUF. Ce dernier a eu à déclarer que « l’idée est de mettre toutes les énergies en parfaite symbiose. »

Pour le coordonnateur Thibaud Adjibodin, « la première mission est celle des consultations avec l’installation des points focaux dans les rédactions et mener ensuite un plaidoyer qui sera bénéfique pour tous les médias. » Les professionnels de la communication  s’engagent ainsi à œuvrer pour bouter hors des frontières africaines,  le Sida, la Tuberculose et le Paludisme. Cela pourra passer par la réalisation des émissions sur les chaines de télévisions ou de radio ou encore des articles pour sensibiliser les populations. À Augustin Dokla, le président de RAS+ Togo de préciser que les médias peuvent jouer leur partition ne serait-ce que en accentuant leur communication pour informer les populations que certaines analyses sont dorénavant gratuites en ce qui concerne les Infections Sexuellement Transmissibles (IST/SIDA).

Le réseau est aujourd’hui présent dans trente (30) pays de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est. Six (6) seulement ont été officiellement installés. Le Togo étant la toute récente étape après le Benin, le Mali, la Centrafrique, le Liberia et la Côte d’Ivoire. Des coordonnateurs seront également installés dans les prochains jours  dans d’autres  pays notamment la Guinée, le Burkina Faso, le Cameroun, le Sénégal et la République Démocratique du Congo.

Le REMASTP, rappelons-le, n’est que le fruit d’une rencontre de médias engagés dans la lutte contre le VIH et Sida tenue en mars dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :