AFFAIRE DE « TENTATIVE D’ATTEINTE A LA SURETE DE L’ETAT » – MADAME KPATCHA GNASSINGBE A RENCONTRE ENFIN SON MARI : « KPATCHA EST EN FORME ET LE MORAL EST BON »


Epouse Kpatcha Gnassingbé

Epouse Kpatcha Gnassingbé

Il y a du nouveau dans l’affaire Kpatcha, le plus célèbre des détenus togolais. Après près de quatre mois de détention au secret de l’ancien ministre de la Défense et des Anciens Combattants, c’est la première fois que des membres de sa famille l’ont rencontré.

De sources proches des avocats, Mme Kpatcha et Toyi Gnassingbé, le frère jumeau de l’ancien ministre, ont pu rencontrer dans la matinée d’hier Kpatcha à l’Agence nationale de renseignements. Les deux personnes se seraient entretenues avec l’ex-patron de la SAZOF pendant une demi-heure. Le hic, c’est que le représentant du Procureur et un certain Capitaine Kadanga auraient assisté à cet entretien malgré les protestations de Mme Kpatcha. On n’aurait donc pas laissé les deux personnes discuter seules avec le député.

Selon les informations en notre possession, Kpatcha se porterait bien. « Il est en forme et le moral est bon », apprend-on.

Par ailleurs, il nous revient que ce n’est qu’hier que la fameuse lettre brandie par le Procureur de la République Robert Bakaï et dans laquelle Kpatcha récuserait les avocats, a été signifiée à la femme par voie d’huissier. C’était juste avant la rencontre à l’Agence nationale de renseignements. Mais lors de l’entretien, Kpatcha n’aurait pas dit à sa femme qu’il récuse les deux avocats. Compte tenu du climat qui prévalait, ce sujet n’aurait pas été abordé.

Arrêté depuis le 15 avril 2009 dans l’affaire de « tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat », le député de la Kozah a été détenu au secret et n’a jamais rencontré les membres de sa famille. Il a fallu la constitution des deux avocats et l’implication active du Bâtonnier de l’Ordre des avocats à la Cour de Paris, Christian Charrière-Bournazel, avant que cette rencontre n’ait lieu.

Après cet entretien entre Kpatcha et les membres de sa famille, Mes Zeus Ajavon et Djovi Gally sont dans l’expectative d’une rencontre avec leur client. Ils auraient fait les démarches nécessaires et attendent l’autorisation des autorités judiciaires.

Source : libertetg.com

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers

%d bloggers like this: