AUGMENTATION DES PRIX DU CARBURANT :GUY MADJE LORENZO DANS LE MAUVAIS ROLE


En debut du mois de  juillet dernier, le gouvernement a procédé à une révision à la hausse des prix des produits pétroliers. Une augmentation qui va de 5 à 13% et ceci nous dit-on, ‘sur instruction formelle du Chef de l’état’. La décision a surpris désagréablement, bon nombre de togolais qui s’attendait plutôt à une homologation des prix à ceux des pays de la sous- région alors que la dernière baisse de quelques francs des prix des produits pétroliers au Togo ne remonte qu’en mars dernier ce que certains togolais ont qualifiés de ‘maigre effort’. Cette augmentation, met sans nul doute en exergue, l’incompétence du gouvernement. 

Guy Madjé Lorenzo, le ministre Délégué auprès du Président de la République chargé du commerce et de la promotion du secteur privé, comme d’habitude, ne cesse de gesticuler sans convaincre. Il s’efforce chaque fois à se justifier mais malheureusement, tord le cou à la réalité. L’ancien conseiller économique du chef de l’état se plaît à donner à tout bout de champs, l’exemple du Bénin feignant de reconnaître que les réalités des pays ne sont pas les mêmes, mais pourtant, Thomas Boni Yayi essaie de garder le cap avec des mesures d’accompagnement. De surcroît, lorsque les prix du baril oscillaient entre 33 et 35 dollars, les responsables politiques s’obstinaient aveuglement à maintenir les prix alors que les pays voisins avaient du moins, suivi la cadence. Le prix du super sans plomb a baissé jusqu’à 350 francs Cfa au Bénin, alors que le Togo ne le ramène qu’à 445f d’où un net écart de près de 100francs Cfa. « Que les autorités continuent par faire des comparaisons qui n’ont aucune base est vraiment aveugle et absurde », nous a lancé amèrement un observateur de la scène politique togolaise.

L’une des conséquences de cette augmentation ; les conducteurs ont  augmenté spontanément les tarifs du transport. On pourrait même s’attendre à une flambée des prix des produits de première nécessité dans les prochains jours en ce moment où, des populations n’arrivent plus à dormir paisiblement sur leur lauréat avec leurs maisons inondées. Pauvres togolais !

Q’est-ce que cela coûterait au ministre Lorenzo de proposer au reste de l’équipe Houngbo à se doter d’une caisse de stabilisation en matière pétrolière afin de pratiquer des prix fixes ? Les grands argentiers sont depuis novembre 2007, en communion avec le Togo et cette reprise avait d’ailleurs fait sujet de campagne du Rassemblement du Peuple Togolais. La coopération a repris mais le gouvernement continue par sacrifier les togolais sur l’autel de leur incompétence. De la manière dont la reprise de cette coopération a été chantée sur tous les toits trompette et tambour battant, bon nombre de togolais s’attendaient à une amélioration de leur vécu quotidien mais les actions de l’équipe gouvernementale amène à conclure que le niveau de vie des togolais va plutôt decrescendo.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :