TOGO : VASTES MOUVEMENTS A LA TETE DES GARNISONS DES FORCES ARMEES TOGOLAISES ( FAT )


FAT

FAT

De nombreuses affectations viennent d’être opérées ce week-end au sommet des garnisons des Forces armées togolaises (Fat), a appris AfriSCOOP de sources confidentielles à Lomé. Cette décision a touché presque tous les corps de la Grande muette et intervient plus d’un mois après l’éviction du Général Zakari Nandja et son remplacement par le Général Essofa Ayéva au poste de chef d’état major général des Fat.

Les Forces armées togolaises (Fat) viennent de connaître de profonds mouvements à leur tête. De sources concordantes, de nombreuses garnisons voient de nouveaux hommes arriver à leur commandement. « Le Colonel Lémou et son adjoint, le Commandant Takougnadi sont sautés de la tête du Régiment parachutistes commandos de Kara et remplacés par le Colonel Yao Kpélenga précédemment en poste au 2e Régiment interarmes à Lomé », confie une source proche des Fat à AfriSCOOP. « De même, le commandant Kémence Oyomè quitte le Régiment interarmes de Tokoin (Camp Gnassingbé Eyadéma) », continue la même source.

Cette série de mutations a réservé une surprise de taille. En effet, le lieutenant colonel Rock Gnassingbé (frère de Faure Gnassingbé, chef de l’Etat) lâche le commandement du Régiment blindé de reconnaissance et d’appui (Rbra). « Il est remplacé par le commandant Yodi qui était le chef de l’escadron blindé du Régiment commando de la garde présidentielle », selon la même source.

A l’instar de beaucoup de pays d’Afrique, la vie sociopolitique du Togo depuis les années 60 est marquée par les bruits de bottes. Les militaires y sont considérés comme le pilier du pouvoir sans partage, du défunt Gnassingbé Eyadéma à son fils Faure Gnassingbé. « Ce sont les Fat qui détiennent, en réalité, le pouvoir et les civils ne sont là que pour exécuter les consignes », susurre un analyste. Alors que le pays est à près de 8 mois de la présidentielle de 2010, beaucoup entrevoit un aspect politique dans cette affectation. « Quand vous jetez un coup d’œil sur cette situation, vous verrez que ce sont des hommes proches de Faure Gnassingbé qui occupent de plus en plus, des postes clé des Fat », conclu l’analyste.

Liste complète des mutations à la tête des Fat

Régiment de soutien et d’appui (Rsa) : Le Lt-col Barnabo Nampukine remplace le Lt-col Odikro Atoème

1er Régiment interarmes (1er Ria) : Le Lt-col Emmanuel Kodjo Kégnon remplace le commandant Kéménce Oyomé

Régiment commandos parachutistes (Rcp) : Le Lt-col Yao Kpélenga remplace le Col Lémou

2e Ria : Le Lt-col Eugène Nyakouafrè remplace le col Yao Kpélenga

4e Ria : Le Cdt Séï-Gbati remplace le Lt-col Daro Tchédré

Etat-major des armées de terre : Le Cdt Baly remplace le Gal Béréna Gnakoudè

Régiment blindé de reconnaissance et d’appui (Rbra) : Le Cdt Yodi remplace le Lt-col Rock Balakiyem Gnassingbé

Régiment commandos de la garde présidentielle (Rcgp) : Le Cdt Samyè remplace le Cdt Baly

Officier chargé de la sécurité des frontières : Lt-col Kabia Egbangban

source : www. afriscoop.net

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :