JEAN PIERRE FABRE : LES DISCUSSIONS NE PEUVENT PAS SE MENER DANS UN CADRE AUSSI HÉTÉROCLITE.


Jean Pierre Fabre Sevrétaire général de l'UFC

Jean Pierre Fabre Sevrétaire général de l'UFC

Après le refus de l’Ufc de participer aux discussions au sein du Cadre Permanent de Dialogue et de Discussion, le Secrétaire général du parti Jean Pierre Fabre a confié à nos confrères d’une radio locale qu’ils ont claqué la porte parce qu’ils estiment que « les discussions ne peuvent pas se mener dans un cadre aussi hétéroclite. »

 « Le Rpt est entrain de chercher fuir en avant pour chercher à nous dire que le temps presse et que on ne peut plus faire des reformes. Mais le Rpt se trompe, il rêve. Les reformes auront bel et bien lieu et nous irons aux élections avec un code électoral nettoyé des mesures discriminatoires que le Rpt y a introduit en 2002 et en 2003 », a-t-il lancé.

 Selon les propos du Secrétaire  général de l’Ufc, les reformes seront faites lorsque les populations vont contraindre le parti au pouvoir à les faire. Et ce moyen n’est que la mobilisation populaire.

 « Nous entendons Monsieur Bodjona dire que le cadre est à titre consultatif alors qu’ils ait très bien que le règlement intérieur du CPDC défunt avait mentionné que les résultats auxquels nous serons parvenus feront l’objet de textes de loi qui seront adoptés par  l’Assemblée Nationale » a-t-il précisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :