L’UCT ET L’AIMF POUR SORTIR L’ECOLE DE SON INSALUBRITE AU TOGO


Sur l’initiative de l’Union des Communes du Togo (UCT) en partenariat avec l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), s’est tenu du 28 au 29 Mai dernier à Lomé un colloque sur le thème sur le thème: « Gestion scolaire adaptée et entreprenariat des jeunes ». A l’ouverture des Journées de Réflexion, Sambiani LARE le Ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation a précisé que le forum était « une plateforme idéale pour méditer sur cette vision des pères de la Réforme de l’enseignement, essayer de la traduire dans les faits »

L’objectif primordial étant de réfléchir pour sortir l’Ecole de son insalubrité et créer ensuite un cadre de partenariat entre les collectivités locales, les autorités déconcentrées et la société civile dans le but de faire émerger une nouvelle vision de la gestion scolaire pour une meilleure intégration des jeunes dans la communauté. Cette ‘fête de l’école et de la commune’ aura permit de favoriser la création de nouveaux services municipaux répondant aux attentes des populations en termes d’insertion professionnelle, d’amélioration de leur cadre de vie, de développement économique et d’entreprenariat.

 Les participants ont recommandé aux collectivités territoriales de se mobiliser et de s’engager davantage en faveur de l’éducation à la citoyenneté, à la promotion de l’emploi et de l’auto emploi des populations en général et des jeunes en particulier. La nécessité de sensibiliser les communes aux problèmes liés à l’environnement et à la gestion des réserves administratives et des espaces verts a été également prise en compte.

 D’autres recommandations concernent la création d’un fonds pour permettre aux communes d’intervenir dans l’éducation, la prise en compte du secteur privé de l’éducation et l’enseignement technique dans les prochaines réflexions de l’UCT sur la gestion scolaire partagée ; et la mise en place d’un comité de suivi et de pilotage afin de garantir la mise en œuvre effective du plan d’action élaboré.

 Ces réunions ont permis aux participants de rappeler aux  partenaires de la décentralisation, aux élus et représentants de l’Etat, le rôle qui lui est désormais assigné pour sortir l’école de son insalubrité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :