L’INSECURITE REPREND EN FORCE A LOME


arme à feuMercredi 6 mai aux alentours de 19 h a eu lieu un braquage avec arme à feu dans le quartier Kodjoviakopé sur le boulevard circulaire à quelques mètres de l’ancien Palais des Hôtes de marque. Selon nos confrères de Focus Infos, deux hommes cagoulés, circulant  sur une moto non immatriculée, se sont présentés  devant le super marché Azar tenu par un Libanais nommé Sassime Azar.

D’après les premiers témoignages, le conducteur de la moto est resté à l’entrée de la supérette sans éteindre le contact de son engin. Son complice, pistolet à la main, a sommé les employés de la boutique d’en sortir, les menaçant de tirer sur eux en cas de résistance avant de s’adresser au propriétaire,  qui lui a remis l’argent de la caisse.

« Une fois les braqueurs dehors, le propriétaire a tenté d’alerter les passants. L’un des malfrats lui aurait alors tiré trois balles dans la poitrine. Il succombera quelques minutes plus tard  à l’entrée de la Polyclinique St Joseph où l’avait transporté un des employés » rapporte Focus Infos.

Un de ses collaborateurs,  également  Libanais voulant s’interposer,  a  quant à lui, reçu une balle au bras droit.

Dans leur fuite,  les braqueurs auraient perdu leurs cagoules récupérées par les policiers venus faire un peu plus tard les constats. Deux agents de sécurité de la société TAS Sécurity en charge de la surveillance des lieux ont été interpellés.

Sous couvert de l’anonymat, un employé soulève certaines questions et affirme que « tout cela est suspect,  car c’est souvent à 19h30 que le directeur va déposer les bénéfices de la journée. De plus,  les braqueurs avaient l’air de très bien connaître les lieux. » 

Un peu plus tôt, dans l’après midi du même jour, une autre boutique du quartier a failli subir le même sort avec pratiquement le même scénario,  n’eût  été la vigilance du propriétaire. 

Et en avant la sécurité à Lomé. Quelques jours plutôt, Mohammed Atcha Titikpina le ministre de la sécurité a fait sortir ses agents pour confisquer les voitures à vitres teintées pour nous dit-on, des mesures de sécurité. C’est comme ça qu’on mène la lutte contre l’insécurité à Lomé. Pauvres togolais !

Publicités

Une Réponse

  1. o fantazi asht armja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :