L’EQUIPE EVEGNO CEDE SOUS LA PRESSION DES ASSOCATIONS DE PRESSE


microLa barque de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a fini par chavirer. Les pressions des organisations de presse ont été trop fortes pour l’équipe Evegno. Ce dernier aura déclaré n’avoir en aucun cas été victime de ces pressions là. Il serait un gamin qu’on le traiterait de ‘menteur’.

On se rappelle depuis le 17 Avril dernier que son équipe a sorti un soi-disant communiqué interdisant les émissions interactives sur les radios et télévisions jusqu’à nouvel ordre, les réactions des journalistes n’ont pas manqué d’être assez rudes. La première avec l’Association des Journalistes de Droits de l’Homme (JDHO) de leur demander de retirer dans un bref délai cette décision sous peine de les traduire devant les juridictions. Première secousse de la Barque.

 

L’Union des Journalistes Indépendants du Togo, de concert avec l’Observatoire Togolais des Medias et le Conseil National des Patrons de Presse, rappellent au ‘commandant’ de la HAAC que sa décision est anticonstitutionnelle et va contre les textes qui régissent cette institution. Le collectif va demander au ‘collège des grands ennemis de la presse togolaise’ de revoir leur copie. Même ceux-qui, il ya de cela quelques jours seulement les caressaient dans le sens du poil ont contre tout attente, fustigé la décision. L’appel reçu, la barque commence par tanguer.

 

Francis Pedro l’ancien Président de l’OTM ne sera pas lui aussi indifférent. Tout en reconnaissant l’intellect des passagers de la Barque Evegno n’a pas manqué de leur rappeler que leur mission que d’interdire les émissions interactives, est entre autre de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et de tous moyens de communication de masse dans le respect de la loi. La barque n’arrive plus à résister à la vague de réaction des journalistes.

La tornade s’intensifie avec les réactions des leaders politiques. Nicolas Lawson le Président du Parti du Renouveau et de la Rédemption à l’instar de ses compagnons de lutte, ceux de l’Union des Forces de Changement ont qualifié de ‘cynique’ la mesure de l’équipe de notre patron Evegno- le seul, l’unique.

Philippe Evegno à la suite de la levée de leur mesure a confiée aux jouirnalistes que leur institution est indépendante et qu’ils n’ont pas cédé sous aucune pression. Mais carlos Ketohou le président de JDHO persiste et signe : « La HAAC a cédé. »

Visiblement la HAAC n’a pas résisté à la vague de tornade d’interpellation des journalistes. Elle a finalement cédé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :