JDHO S’INSURGE CONTRE LA DECISION DE LA HAAC


L’Association des Journalistes pour les Droits de l’Homme (JDHO) se lève contre la décision de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Haute interdisant jusqu’à nouvel ordre, toute émission interactives sur toutes radios et télévisions installées au Togo. JDHO demande la levée immédiate de la décision de suspension des émissions interactives sur les médias,

Carlos Ketohou - Président de JDHO

Carlos Ketohou - Président de JDHO

les responsables de cette organisation estiment que la décision de la HAAC n’a aucun fondement juridique. « Il ne s’agit que d’une manœuvre, illégale, arbitraire et anticonstitutionnelle destinée à museler les médias privés au Togo», précisent-ils.

Ils tiennent à rappeler que la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ratifié par le Togo rappelle le principe de liberté d’opinion en son article 19, tout en soulignant que cette décision est une entrave à la liberté d’expression, d’opinion et de la Presse.

La constitution togolaise en son article 26 stipule que « la liberté de presse est reconnue et garantie par l’Etat. Elle est protégée par la loi. Toute personne a la liberté d’exprimer et de diffuser par parole, écrit ou tous autres moyens, ses opinions ou les informations qu’elle détient, dans le respect des limites définies par la loi. La presse ne peut être assujettie à l’autorisation préalable, au cautionnement, à la censure ou à d’autres entraves. L’interdiction ne peut être prononcée qu’en vertu d’une décision de justice. »   

L’association des Journalistes pour les Droits de l’Homme entend mener des actions de justice contre la HAAC et compte mobiliser les journalistes, les auditeurs et téléspectateurs dans des manifestations si la elle refuse de rétablir le Droit des médias d’exercer librement.

Par ailleurs, JDHO en appelle aux journalistes, aux défenseurs des Droits de l’Homme, à la communauté internationale de se mobiliser pour faire échec à la tentative de musellement systématique de la presse.

Elle invite également les médias à « rester vigilants dans l’exercice de leur profession en vue de faire échec à la volonté manifeste de la HAAC de museler la presse. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :