INSECURITE AU TOGO / TROIS MALFRATS ABATTUS PAR LES FOCES DE L’ORDRE A LOME


Dans la matinée du mercredi 18 février 2009, les forces de l’ordre ont abattu à Agoè, trois (03) malfrats appartenant à un réseau ayant participé à un braquage dans la nuit de mardi. L’information est donnée dans le journal de 20 heures à la Télévision nationale (TVT).

Le corps d’un présumé malfrat a été aussi découvert dans la matinée d’hier à deux kilomètres après la ville de Tabligbo. malfrat

Les malfaiteurs ont braqué dans la nuit de mardi à Hédzranawoé des individus qui revenaient de l’aéroport, emportant des portables, bijoux et une importante somme d’argent. « Ils ont fait sortir les pistolets. Couchez-vous sinon, nous allons vous abattre. N’ouvrez pas le portail ». Et nous tous, on était couché. Ils ont commencé à nous dépouiller. Ils nous ont tabassés et emporté tout ce qu’on avait sur nous. Ils ont menacé de nous fusiller si quelqu’un d’entre nous bougeait. On n’avait pas eu la chance de les identifier. Ils étaient armés de coupe-coupe, de fusil de chasse et des pistolets », raconte l’une des victimes au micro de la TVT.

Alertée, la Gendarmerie a démantelé mercredi matin à Agoè le réseau. Il y a eu des échanges de coups de feu et la Gendarmerie, dans sa tentative de les maîtriser, a abattu trois du groupe. « Ces braqueurs vivaient dans une maison d’Agoè Kitidjan ici. Mardi vers 01h, ils ont braqué quelques individus qui sont arrivés d’Europe. Ils étaient sur des motos et sont munis de pistolets de fabrication artisanale, bien sûr ça tue. Et lorsque nous avons eu des renseignements, nous avons envoyé nos éléments pour voir de quoi il s’agit. Lorsque les éléments de la Gendarmerie sont arrivés, ils ont été accueillis par des coups de feu. Donc, ils ont riposté. Il faut aussi préciser que c’est en fait un réseau. Il y a certains qui sont vers le Bénin et d’autres dans le Ghana. Ils viennent souvent nuitamment opérer et repartent. Mais il y a une équipe qui est ici et c’est sur cette équipe qu’on a mis la main », explique un responsable de la Gendarmerie. Pour lui, cette action n’a été rendue possible que grâce à la collaboration de la population. « C’est sur les renseignements de la population que les forces de l’ordre ont pu mettre la main sur les braqueurs », ajoute-t-il . Par ailleurs, des informations en provenance de Tabligbo font état de la mort d’un présumé chef des gangs, connu sous le nom de « Ekpon », qui sème la terreur dans la préfecture de Yoto. Le corps inerte du présumé malfrat a été découvert hier matin à deux kilomètres après Tabligbo. Selon un témoin, les populations étaient heureuses de ce qui est arrivé à celui qui est considéré comme le chef des braqueurs dans la zone. « Il a volé une chèvre mais a été rattrapé dans sa fuite avec sa proie. Opérant depuis plusieurs années dans la préfecture, il est sérieusement recherché dans la zone. Arrêté, il a été égorgé, tailladé puis jeté sur la voie publique. Il se peut que ce soit un acte lié à une vindicte populaire », confie le témoin.

Toutes nos tentatives pour joindre les autorités en charge de la sécurité dans la zone pour en savoir plus sont demeurées vaines. La question de l’insécurité s’est invitée dans le débat au conseil des ministres de mercredi. « La résurgence de l’insécurité est un frein aux efforts d’apaisement politique et social, de protection des personnes et des biens. Face à cette situation déplorable, le conseil des ministres lance un appel à la mobilisation des forces de l’ordre et de sécurité, du corps judiciaire et de toute la population afin de contribuer dynamiquement à enrayer ce fléau », indique le communiqué.

Source :www.libertetg.com

Sylvio Combey

Journaliste Nostalgie-Lomé

*    968 96 76 / 043 43 54

sylviocombey@gmail.com

http://www.sylviocombey.wordpress.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :