L’Ambassadeur David Dunn inaugure un bâtiment scolaire à Atchavé.


 

Dans le cadre de ses activités de promotion du développement villageois, le Programme self Help de l’Ambassade des Etats-Unis a accordé en juillet 2006 un montant de 10.000 dollars américains soit environ 5.000.000 FCFA pour la construction d’un  bâtiment pour le CEG d’Atchavé, localité située à quelques kilomètres de la ville de kpalimé.David Dunn à la coupure du ruban symbolique

 (David Dunn à la coupure du ruban symbolique)

Le vendredi 13 juin 2008, l’Ambassadeur des Etats-Unis au Togo, Mr David Dunn, a présidé lui-même à la cérémonie d’inauguration du projet au CEG d’Atchavé. Plus de 5000 habitants du village d’Atchavé comprenant des parents d’élèves, des enseignants et particulièrement 425 élèves qui travallaient dans des salles en claies, seront ainsi les principaux bénéficiares de cette nouvelle construction. L’Ambassade desEtats-Unis et la communauté d’Atchavé signataires de l’accord de financement de 2006 ont par ailleurs collaboré à la fourniture des matériaux de construction et l’apport en main d’oeuvre locale, du sable et du gravier pour l’aboutissemnt du projet.

 

Le coût total de ce bâtiemnt est de quatorze millions soioxante quatorze mille sept cent cinquante et un (14.074.751) francs et le financement de l’ambassade s’élève à 4.942.450 Francs CFA soit 34%  su montant total. (Vue partielle du bâtiement)

 

 

Selon le chef du projet Kokouvi APELETE président de l’ONG Association d’Entraide et de Développement AED, des difficultés de terrain ont ralenti l’évolution normale des travaux. Du côté de l’ambassade souligne -t-il, le système de l’émission des chèques prend trop de temps et émousse l’ardeur de la population au travail et retarde tout le monde. Il a estimé que du côté de la population, les cas de décès survenus dans le village ont pertubé le cours normal des travaux.

 

Rappelons que le programme Self-Help a débuté au Togo en 1964 comme un outil donnant aux communautés le moyen de faire face aux besois urgents de développement au niveau local. Au cours des vingt dernières années, environ 340 projets on été mis en oeuvre à travers le Togo par le biais du programme Self-Help. Selon l’ambassadeur David Dunn, à peu près un tiers de leurs projets sont des bâtiments scolaires.

 

Tout compte fait, ce joyau permettra à ces populations de combattre ainsi des maux comme le travail et la traite des enfants, qui sont des conéquences directes de la sous-scolarisation et qui réduisent les perspectives d’évolution et de développement économique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :