EXTRAIT DU RAPPORT 2008 AMNESTY INTERNATIONAL


 

République togolaise

Liberté d’expression

Cette année encore, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) a exercé des pressions sur des médias et des journalistes indépendants.

  • En janvier, la HAAC a suspendu la station FM privée Radio Victoire pour quinze jours, lui reprochant des manquements professionnels. Cette décision était apparemment liée au fait que la direction de la radio avait laissé s’exprimer à l’antenne, alors que cela lui avait été interdit, un journaliste ayant critiqué l’ancien président de la Fédération togolaise de football, qui était également le frère du chef de l’État.
  • En mars, la HAAC a suspendu Daniel Lawson-Drackey, journaliste de la radio privée Nana FM, qui avait critiqué un ministre du gouvernement togolais à l’antenne.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :