Insuffisance d’eau potable : 124 enfants sur mille meurent avant l’âge de cinq ans au Togo


L’Organisation des nations unies pour l’enfance (UNICEF) se

La croix et la bannière pour se procurer de l'eau dans le Togo profond

La croix et la bannière pour se procurer de l’eau dans le Togo profond

montre assez préoccupée par le sort des enfants en ce qui concerne l’eau insalubre et le manque d’installations sanitaires et d’hygiène. La représentation togolaise de l’organisation onusienne est montée au créneau, le 22 mars dernier journée mondiale de l’eau pour tirer la sonnette d’alarme.

Selon les responsables de l’UNICEF, les statistiques cachent souvent le sort « tragique » des enfants et peu d’intérêts sont Lire la suite

Lutte contre les hépatites au Togo : l’ASADH corse ses actions


L’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH) se montre

Un enfant atteint de l’hépatite

toujours préoccupée par la lutte contre la pathologie. Après des actions d’envergure menées l’année dernière, l’ASADH revient encore cette année avec plusieurs activités au menu.

En prélude à la journée mondiale de lutte contre les hépatites, l’ASADH se met au service des populations qui en souffrent. Et pour cause, pour mieux éduquer les populations, une campagne de sensibilisation couplée au dépistage est prévue démarre ce lundi 16 juillet 2012 jusqu’au Lire la suite

Prévalence du VIH en Afrique : Les femmes en paient le lourd tribut


Ils sont aujourd’hui,  plus de 33 millions à être porteurs du virus du VIH/Sida dans le monde avec plus de

Un enfant de la RD Congo avec ses ARV

8000 morts par jour dans le monde et près de 20 millions depuis l’apparition de la maladie en 1981. L’Afrique subsaharienne continue par prendre la grande part du « gâteau ». Les femmes en particulier, en paient le lourd tribut mais la lutte contre ce fléau gagne du terrain.  

La population africaine qui ne représente que 12 % de la population mondiale mais le continent regorge 68 % des personnes vivant avec le VIH SIDA. L’Afrique australe mène le peloton avec l’Afrique du Sud à lui qui compte un nombre exceptionnel. Des chiffres exceptionnels évoquent près de 5,6 millions de séropositifs, faisant du pays de Nelson Mandela, le premier pays regorgeant le fort taux au monde.

La lutte ne diminue pas d’intensité

Selon les statistiques officiels, le Sida a fauché un million de vies au moins par an en Lire la suite

Enquête/ Togo: « Pure Water » : UN VERITABLE MARCHE DE DUPE


Depuis quelques années, la production et la commercialisation d’eau ensachée de 0,5 litre dite « Pure Water » se sont développées au Togo sous différents labels au

Des sachets de "Pure Wtaer" entreposés

prix de 25 FCfa. Ce commerce lucratif qui a fait essaimer des micro-entreprises en un temps record met en danger,cependant, la vie de milliers de consommateurs. Cet univers d’affaires évolue sans aucune réglementation et aucun contrôle des normes sanitaires dans un contexte d’aveu d’impuissance du gouvernement et des associations des consommateurs.

Constat patent à Lomé, la capitale togolaise de près de un million d’habitants, comme à l’intérieur du pays: le « pure water » est venu combler un manque crucial d’eau potable, une insuffisance d’adduction d’eau courante et de l’eau minérale, un besoin de première nécessité et vitale, qui est devenu un luxe coûtant entre 300 et 350 FCfa la bouteille de 1,5l dans un pays à faible revenu par habitant. Dans les bars, sur les marchés et les places publiques, en pleine rue, en familles, dans les
écoles, les administrations publique et privée, la consommation du « Pure water » est très ancrée dans les mœurs. Certains y recourent comme un luxe, 25FCfa contre 10FCfa pour l’eau courante ensachée ou vendue par gobelet auparavant par les bonnes femmes, d’autres par nécessité ou souci de s’abreuver à une eau à prix abordable et « pure ». Mais c’est sans compter avec les risques au regard des questions de sécurité et d’hygiène dans le processus de  fabrication.

Une véritable niche porteuse

A l’origine, l’eau ensachée était introduite au Togo en provenance du Nigeria mais surtout du

Des agents travaillant torse-nu à l'Unité "Tropica"

Ghana voisin, justifiant l’appelation anglo-saxonne attachée à ce produit. Les premières initiatives d’ensachage sur place étaient venues de quelques opérateurs nigérians et les produits étaient vendus sur la plateforme portuaire, à l’époque une place grouillant d’affairistes de tout genre. Progressivement,  des Togolais se sont intéressés à cette opportunité d’affaires, une véritable niche porteuse, qui s’est finalement vulgarisée avec des promoteurs peu regardants sur les conditions de production et autres. Si l’inscription « pure water » est restée telle, elle est truffée de fautes d’orthographe sur certains emballages portant rarement de date de péremption Lire la suite

Santé / Hépatites : L’ASADH organise des dépistages subventionnés


Le 28 juillet prochain sera célébrée la première journée mondiale de l’hépatite. Au Togo, le mal est méconnu par bon nombre de personnes. L’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH) veut éveiller les esprits et organise à cet effet,

Un enfant atteint de l'hépatite

une série d’activités dont des dépistages.
« L’ignorance tue », dit-on souvent et c’est pour sortir les populations de leur méconnaissance des hépatites que l’Association sauvons l’Afrique des hépatites (ASADH) s’est lancé dans une série de sensibilisation étoffée par un dépistage subventionné. Cette séance de dépistage en partie subventionnée se déroulera du 25 au 28 juillet prochain au Centre hospitalier universitaire (CHU) et d’autres Centres médicosociaux de Lomé. Au lieu de 7000 francs Cfa, les populations n’auront qu’à débourser 3000 francs pour couvrir certains frais de dépistage de l’hépatite qui est en fait une inflammation du foie.

Ces actions de l’ASADH viennent en prélude à la première journée mondiale de l’hépatite qui sera désormais célébrée chaque 28 juillet. Au cours d’une rencontre avec les professionnels de la communication, Folly Anyovi, le président de l’ASADH, a expliqué qu’il sera créé au CHU de Tokoin, une Commission qui prendra en charge les enfants qui seront dépistés positifs.

Les membres de l’ASADH conseillent vivement que les populations se fassent dépister le plus tôt. A en croire le Dr. Kolou, il y a 99% de chance de ne pas contracter l’hépatite si dépisté avant 15 ans. Selon ses explications il n’est pas souhaité de se vacciner contre l’hépatite sans dépistage.

Au Togo, le mal est peu connu emmenant les populations à soigner le paludisme et la fièvre typhoïde. « Le problème est qu’on ne dispose pas au Togo d’une politique nationale contre les hépatites et de facto, il n’y a jamais eu d’études d’envergures pour avoir des chiffres précis », a eu à déplorer le Dr. Kolou Maléwé. C’est cette carence en statistiques qui contraint les médecins spécialistes, professeurs et ingénieurs Lire la suite

Hypertension artérielle au Togo:Des journées nationales pour dépister « le tueur silencieux »


Plus qu’une menace, l’hypertension est devenue l’un des principales causes de mortalité en Afrique noire et en

Prof. DAMOROU, Chef du programme national de lutte contre les maladies cardiovasculaires

particulier au Togo. Rien que dans la capitale, Lomé, le taux de prévalence, selon les professionnels est de 53 %. Des journées nationales de dépistage gratuit seront organisées les 26 et 27 mai prochain sur toute l’étendue du territoire national.

Longtemps étiquetée de « maladie des riches », l’hypertension artérielle commence par faire des ravages dans les populations togolaises. Le rideau de ce mythe entretenu par l’ignorance commence par tomber. Déjà en 1990, une étude démontre que le mal est présent auprès de 22% de la population et il ne cesse d’aller crescendo. Aujourd’hui, la fréquence moyenne est de 30,04%, à en croire le docteur DAMOROU Jean-Marie, Professeur agrégé en cardiologie au centre hospitalier universitaire (CHU) de Lomé.

Des maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle est plus que récurrent représentant 13% des causes de décès au monde. Elle est devenue un véritable problème de santé publique et pour les praticiens hospitaliers eux-mêmes, c’est un « tueur silencieux » parce que décimant dix fois plus que le VIH SIDA et ils recommandent aux populations de se dépister à temps comme dit le dicton, « prévenir vaut mieux que guérir ». Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’hypertension représente 57millions Lire la suite

1er Salon sur les déchets plastiques: Les exposants invitent à des comportements éco citoyens


Les jeunes togolais sont de plus en plus soucieux des risques auxquels sont exposées les populations avec la prolifération des sacs déchets plastiques. Un salon vient d’être organisé à cet effet. Une occasion pour les exposants

Visite d'un stand de lampe solaire

de parler des possibilités de recyclage, de réutilisation pour réduire ces déchets dans la nature. C’est l’Université de Lomé qui a abrité ce rendez-vous la semaine dernière.

Pavés, briquettes, sacoches et sacs en bandoulière, objets d’art et de décoration, poupées ou encore jouets, voilà autant de produits faits à base de sachets de pure water, de papiers, et de cannettes de boisson que des jeunes issus de diverses associations ont exposé au à l’Université de Lomé, le vendredi 07 mai dernier. Ce salon des 3R c’est-à dire Recyclage, Réutilisation et Réduction est une initiative de l’Ambassade des Etats Unis au Togo en collaboration avec l’Association Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (STEJ). Ils étaient donc, outre l’Ambassade des Etats Unis, neuf (9) associations à exposer au Campus de Lomé, en face de « American Corner ».

Certains de ces exposants sont de pure produits de l’Université de Lomé comme ceux de l’Association des scientifiques environnementalistes pour un développement intégré (ASEDI) qui pour s’auto employer, après leur formation en environnement,  ont jugé bon de se réunir et cogiter sur les voies à travers lesquelles ils peuvent mettre en pratique leur connaissance. Dans cette perspective, ils ont mis en route des initiatives pour sensibiliser les agriculteurs sur l’utilisation écologique des engrais chimiques et Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 284 autres abonnés