Médias et Prévention de conflits en Afrique : Des journalistes s’engagent encore plus


Ils étaient une centaine de journalistes à participer du 19 au 21

Photo de famille des participants

Photo de famille des participants

décembre 2012 au second atelier journalistique de haut niveau sur l’Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA) de l’Union africaine (UA). La rencontre qui s’est déroulée à Dakar au Sénégal a permis aux professionnels de médias participants de se réengager pour la prévention des conflits et la consolidation de la paix en Afrique.

Après la rencontre d’Addis Abéba en Novembre 2011, des journalistes de divers pays et de diverses organisations de journalistes se sont retrouvés en décembre dernier à Dakar au Sénégal. La rencontre a été placée sous le thème central «Promouvoir la culture de la paix à travers les médias ».

A en croire les responsables de la Direction de l’information et de la communication (DIC) de la Commission de l’Union africaine et ceux du Département de paix et de sécurité (DPS), l’atelier s’inscrit dans une démarche de partage pour privilégier l’interaction entre les experts de l’information et de la communication et les praticiens des questions de paix et de sécurité. Aussi, le 2ème atelier de haut niveau sur l’APSA permettra aussi de revenir sur le parcours de NetPeace, un an après son lancement, d’identifier les freins à son développement et d’y apporter des solutions idoines.

Plusieurs thématiques ont été présentées entre autres, « la Force africaine en attente (FAA): son concept et les progrès accomplis dans son processus d’opérationnalisation », « le rôle de l’Union africaine dans la situation entre le Soudan et le Soudan du Sud », « la guerre et le droit international humanitaire (DIH) » et bien entendu une simulation d’un déploiement.

A la fin de ces trois jours de rencontre les journalistes et professionnels de média se sont dits bien conscients des enjeux et des défis du développement durable liés à la stabilité et à la paix sur notre continent ; et de l’importance de la synergie des efforts déployés par notre organisation commune et des professionnels des médias africains pour relayer une autre image de notre Continent. Ils se sont aussi montrés préoccupés par les situations qui prévalent à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), dans la région du Sahel et au Mali en particulier et par l’insécurité liée au terrorisme en Afrique de l’Ouest.

Dans une déclaration commune adoptée, ils ont réaffirmé leur engagement à travailler pour l’enracinement d’une culture de la paix en Afrique et à améliorer le flux d’informations entre l’Union africaine et les médias, en particulier dans le domaine de la paix et de la sécurité entre les membres de NetPeace, et à renforcer le mécanisme d’accès et de partage des informations.

Ils ont aussi exhorté les pays membres de l’Union africaine à soutenir les activités de NetPeace.

Sylvio Combey, participant  

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 421 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :