Nathalie Akakpo met en exergue la « Cervelle de femme »


« Cervelle de femme », c’est un titre assez provocateur. C’est Nathalie Akakpovisiblement à ce jeu que s’est prêté Nathalie Akakpo avec la présentation de ses autres sketches  « Vie de Femme », « La pondeuse », « Infidélité » et « La concubine du chef ». C’était le samedi 15 décembre au Centre Culturel Mytro Nunya à Adidogomé.

Pendant plus d’une trentaine de minutes, la journaliste mais aussi comédienne Nathalie Akakpo et ses amies ont tenu en haleine le public qui a fait nombreux le déplacement. Elle s’est attardée à mettre en exergue les idées pré conçues sur les femmes dans leur vie de couple et le phénomène controversé d’infidélité. Dans la tradition africaine et surtout togolaise, les femmes sont assez stéréotypées même si ces carcans commencent par tomber grâce à la sensibilisation de cette couche sensible et l’implication active des médias. Il est désormais expliqué les capacités des femmes de toutes catégories à contribuer valablement au développement dans tous les domaines.

Aussi provocateur comme le titre, le public n’a pas non plus été avare sur les critiques et observations. « Elle s’est beaucoup plus attaquée aux hommes et elle est dans son rôle. A mon avis, le thème infidélité n’est pas seulement à adresser aux hommes », nous a confié Me Attoh-Mensah et d’ajouter « Je suis avocat et quand tu reçois des dossiers de divorce et tu observes le comportement de certaines femmes ce n’est pas aussi facile. Elle a encore besoin de donner deux ou trois scènes d’infidélité des femmes aussi ». Mais pour le professionnel du droit Nathalie Akakpo l’a aussi bien émerveillé « sur le plan textuel le message est bien passé, l’harmonie entre les sketchs était respectée. Il reste maintenant à Nathalie le jeu de scène pour mieux huiler la mise en scène ».

« Quand nous disons que la femme s’épanouisse, elle ne va pas le faire isolement. La société dans laquelle nous vivons la femme doit s’épanouir en compagnie des hommes », n’a cessé de marteler Nathalie Akakpo et visiblement, à l’endroit des hommes.

Cette série de sketch est à sa sixième édition et Nathalie Akakpo et les siennes n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous voulons atteindre le plus large public. Il nous est aussi proposé de faire des sketchs en langue locale, c’est en projet et ça va se faire un jour. Nous allons d’ailleurs aller à l’intérieur du pays pour servir le public du Togo profond ».

About these ads

2 Réponses

  1. Dommage que vous n’avez pas mis en lien pour avoir un tout petit aperçu de ce que fait NATHALIE AKAKPO,cher SYLVIO COMBEY…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 109 followers

%d bloggers like this: