Marche du CST au Togo : Le retour des 9 députés s’invite dans les revendications


Pour une nième fois, le Collectif Sauvons le Togo (CST ) a battu le

Deux des pancartes brandies au cours de la marche

pavé  ce jeudi 24 mai 2012 à Lomé. Le retour des neuf députés de l’Alliance nationale pour le changement (ANC) exclus du parlement s’est invité dans les exigences du Collectif. Cela ne fait pourtant pas l’unanimité de tous les acteurs.

L’exclusion des neufs députés de l’Assemblée nationale revient une fois encore dans le débat politique, malgré l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO. Elle en fait même l’un des points forts de la manifestation du CST à Lomé ce jeudi.

Me Kpande Adjare, president LTDH

Nombreux sont ceux qui s’acordent à dire que l’exclusion des députés de l’hémicycle est certes, une violation des droits de droits mais ne doit plus être une des priorités de lutte pour l’alternance. Pour rappel, si toutes les conditions sont réunies, les Togolais seront appélés aux législatives au plus tard Septembre 2012 pour élire de nouveaux représentants de la Nation.

« Pour modifier la Contitution, il faut une majorité qualifiée. Si les députés ANC sont là, ils (le Groupe majoritaire parlementaire ndlr) ne peut pas modifier la Constitution. Alors c’est une question d’urgence. C’est ce que craint le gouvernement et donc le retour des neufs députés

Jean Pierre Fabre Pdt ANC et Alphonse Kpogo de l’ADDI

est un droit qui sera défendu jusqu’à la fin de la mandature »,  a indiqué Me Raphael Kpande Adjare de la LTDH, membre du CST. « Le mandat parlementaire est très sacré, il est confié par le peuple, une portion ne peut pas se lever et leur retirer le mandat parlementaire », at-il ajouté.

Mais nombreux sont ceux qui parlent de manipulation du CST par l’ANC (membre duu CST)  qui a toujours revendiqué ce « droit ». « Peut-être même que c’est la condition qu’aurait imposée l’ANC pour faire partie du CST », confie un jeune internaute sur la question posée sur mon profil facebook.

Pour Jean-Pierre Fabre, président de l’ANC, il n’est nullement question de manipulation.

« C’est négatif, il ne faut pas penser à cela », a répondu Jean-Pierre Fabre, interrogé au cours de la marche de ce jeudi à Lomé. « C’est une question de principe et nous pensons que c’est normal. On ne peut pas laisser des violatiosn de la Constitution det des droits de l’homme se perpétrer dans le même temps que le sgens luttent pour dénoncer les violations des droits de l’homme ».

Les trois principaux points au menu de cette marche selon Me Adjare sont notemmeent la non prise en compte par l’exécutif togolais des recommandations de la CNDH relatives aux actes de tortures, deux projets de lois déposés à l’Assemblée nationale portant loi électorale et le découpage élecotrale mais aussi, le retour des neuf députés ANC exclus de l’Assemblée nationale.

Pour le Collectif sauvons le Togo, cette attitude du gouvernement viole une diposition de la CEDEAO interdisant toute modification des textes électoraux six mois avant les élections sans consensus.

Le Collectif Sauvons le Togo regroupe plusieurs Organisations de défense de droits de l’homme et de partis politiques dont l’ANC, l’ADDI, OBUTS, PSR, le Parti des travailleurs. Les responsables de ces partis et organisations étaient tous présents à la marche.

About these ads

4 Réponses

  1. [...] Combey à Lomé raconte une de ses marches qui a eu lieu le 24 Mai : « Les trois principaux points au menu de cette marche selon Me Adjare sont notemmeent la non [...]

  2. [...] marches calling for democracy and respect for human rights. Sylvio Combey from Lomé recalls one of the marches that took place on May 24 [fr]: Les trois principaux points au menu de cette marche selon Me Adjare sont notemmeent la non [...]

  3. [...] marches calling for democracy and respect for human rights. Sylvio Combey from Lomé recalls one of the marches that took place on May 24 [fr]: Les trois principaux points au menu de cette marche selon Me Adjare sont notemmeent la non [...]

  4. on n’est pas sorti de l’auberge quand je lis cela , hum peut on parler d’avenir ,? quand d’autres font des projets ,nous on se bagarre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 284 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :